Romain Lalire

Romain-Lalire-NB.jpg

La création d’images a pris plusieurs directions dans son parcours atypique :
Images corporelles tout d’abord avec une formation à l’art du mime dans l’école internationale de mimodrame Marcel Marceau.


Images impossibles ensuite grâce à la magie qui a été pendant longtemps son médium principal. Il l’a mise au service d’artistes, notamment le collectif KIT ( Printemps de Septembre- Toulouse), Olivier Dollinger pour « The missing viewer » ou encore « Abstract Telling » dans lequel il a réinterprété plusieurs œuvres vues sous le prisme de la magie et du mime.


De nombreuses collaborations théâtrales lui ont également permis d’explorer d’autres manières de produire des images sur scène : « Baroque fantastique » avec l’Ensemble « Les Ombres, « Le préambule des étourdis » d’Estelle Savasta, ou de « Jamais Jamais » des arpenteurs de l’invisible, Guillaume Barbot avec « Icare »…


Il crée des performances qu’il présente dans des contextes très variés : « Do Disturb » au Palais de Tokyo. Il a créé le studio de l’imaginaire en intégrant en Juin 2019 le Numeric Lab au centre des arts d’Enghien-les-bains afin de continuer l’exploration de nouvelles écritures, en axant son travail sur le digital.