Benjamin Lebreton

Benjamin Lebreton.jpg

Après un cursus de plasticien de l’environnement architectural à Paris, je poursuis ma formation à Lyon à l’École Nationale des Arts et Techniques du Théâtre d’ou je sors diplômé du département Scénographie en 2005.


Je commence alors à travailler en France et à l’étranger comme scénographe, notamment pour la danse ou s’amorce une collaboration avec Mourad Merzouki qui dure depuis plus de 15 ans aujourd’hui sur chacune de ses créations.


Parallèlement et toujours pour la danse je collabore avec la chorégraphe Maguy Marin sur quatre de ces créations :  Singspiele, la Petite Espagne pour le théâtre de la commune à Aubervilliers, et Passion(s) présenté au festival Montpellier danse et Y aller voir de plus près présentée dans le IN d’Avignon. Toujours pour la danse je travaille aussi pour Francois Lamargot Reflets, ou pour Ibrahima Sissoko à l’opéra Bastille à Paris.


Je conçois aussi de nombreuses scénographie pour le théâtre avec Philippe Awat (La tempête), Catherine Heargreaves (La ballade du vieux Marin), Thomas Poulard (Les Physiciens, Dreck, La visite de la vielle dame), David Mambouch (Juan, Nuaj) Les tranformateurs (Annette, Festum), Valérie Marinese (4.48 Psychose, Bouh, Hamlet), la compagnie Scenes Théâtre Cinéma avec Rêve Kafka opus 1 et 2, Hamlet Machine. 


Je réalise aussi une scénographie pour Heroe(s) projet porté par trois metteurs en scène Guillaume Barbot, Philippe Awat et Victor Gautier- Martin. La collaboration avec la compagnie Coup de poker de Guillaume barbot se poursuit sur d’autres créations Alabama song en 2020 et Icare en 2022. Je travaille aussi en Allemagne pour le Staat Theater de Wiesbaden sur Le Songe d’une Nuit d’été, enfin avec Le Laabo, pour une adaptation d’une bande dessinée Tout Seul(s). Se poursuit aussi le travail en région lyonnaise avec Olivier Borle qui après une adaptation de Mangeclous dAlbert Cohen se lance dans celle de son roman Belle du seigneur.


Je collabore avec le collectif 7 pour Un fil à la pâte de Georges Feydeau et Une pièce de théâtre avec 4 acteurs, quelques cochons, vaches, chevaux, un premier ministre, une vache Milka et des inspecteurs locaux et internationaux de Jeton Neziraj.


Dernièrement j’ai aussi créé une scénographie avec Nadège Prugnard pour son spectacle Du fado dans les veines, et je suis en train de terminer la création d’une adaptation de Littoral de Wajdi Mouawad pour le Collectif du prélude afin de le monter en spectacle de rue.