Heroe(s) 2

 

Un projet de et avec 

Philippe Awat
Guillaume Barbot
Victor Gauthier-Martin

CREATION 2023

Trois metteurs en scène, acteurs et directeurs de compagnie, Philippe Awat, Guillaume Barbot et Victor Gauthier-Martin, se réunissent en collectif pour créer un objet théâtral singulier en écho au monde moderne. Un musicien live les accompagne.

 

Trois générations différentes, trois visions du théâtre, trois forces vives, trois points de vue en résonance les uns avec les autres, trois metteurs en scène/acteurs qui s’interrogent sur la déglingue du monde.

 

 

Acte 1.

Le soir des attentats du 13 novembre 2015, le mot « guerre » est lâché par le président de la république. Ce mot devient le déclencheur d’une enquête que nous allons mener entre 2015 et 2018. Mois après mois, nous nous concentrons sur la guerre économique, au centre de toutes les préoccupations. Et découvrons la figure des lanceurs d’alertes comme possible héros contemporains. Nous tenons un journal de bord qui deviendra spectacle et créons ensemble HEROE(s), qui jouera pendant près de trois ans à travers toute la France.

 

Acte 2

Le 14 mars 2020, soir de la dernière d’HEROE(s), la police entre à minuit précise et nous demande de fermer les portes du théâtre sur ordre présidentiel. Nous devons partir nous confiner. Le mot guerre a fait son retour. Et donc tout recommence ? Sur nos écrans, même voix, même ton, de Hollande à Macron seul le visage semble changer. Cette fois ce serai une guerre virale, sanitaire… et peut-être écologique. On se quitte sur le quai de la gare en se disant que l’enquête doit reprendre, qu’une suite est à écrire… 2020 – 2023, tome 2, action.

 

Au même moment, au sud-est de la Chine, un troupeau de quinze éléphants d’Asie (une espèce en voie d’extinction) quitte sa réserve naturelle et marche vers le Sud du pays, à plus de 500 kilomètres de leur habitation. Leur randonnée est retransmise en direct par la télévision chinoise. Alors que le monde entier se confine, ce troupeau d’éléphants, lui, traverse frontières, champs, villes et villages, agglomérations, autoroutes, habitations… Et personne ne sait expliquer la raison de ce voyage improvisé. Ces éléphants essaient-ils de nous transmettre un message ? Seraient-ils nos lanceurs d’alerte climatique ?

 

Partant de ces deux phénomènes simultanés, l’un où la production mondiale s’arrête de manière contrainte et forcée en raison de la pandémie mondiale, l’autre, où pour une raison mystérieuse, des éléphants se mettent à bouger, estimant peut-être que leur lieu de vie n’est plus habitable, nous nous interrogeons sur la crise écologique qui nous guette et pour laquelle nous éprouvons pourtant tant de difficultés à nous mobiliser au niveau mondial.

Un projet de et avec 

Philippe Awat / Guillaume Barbot / Victor Gauthier-Martin

Création sonore et musicale

Pierre-Marie Braye-Weppe

Lumière

Nicolas Faucheux

Scénographie

Benjamin Lebreton

Dramaturgie

Noémie Regnaut

Production

Cie du Feu Follet

Coproductions

Cie Coup de Poker, Cie Microsystème

Soutiens-résidences

Le CentQuatre, Le Théâtre de la Cité Internationale, Le Théâtre 13, L’Imprévu Centre Culturel de Saint-Ouen L’aumône, Les Studios de Virecourt