Icare

Ecriture et mise en scène

Guillaume Barbot

CREATION 2022
Spectacle disponible en tournée 22-23
Jeune Public à partir de 3 ans
35 minutes
 
Tout Public à partir de 8 ans
50 minutes 

Gus, 4 ans, habite une ville qui l’effraie : les rues, le tram, les bus, le parc, tout lui semble démesuré. Il ne trouve refuge que dans le petit studio perché tout en haut d’un immeuble où il vit seul avec son père. A eux deux, dans leur nid, ils se rassurent. A eux deux, ils forment une équipe inséparable - un petit monde en soi. 

Un matin, Gus emprunte un livre à la médiathèque : La chute d’Icare. Il est immédiatement fasciné par ce héros : Icare est libre, Icare n’a pas peur, Icare ose dire non à son père, Icare brave les interdits. Il cache le livre dans sa taie d’oreiller, c’est décidé : il ne le rendra jamais, Icare sera son ami, Icare sera son secret. Il est d’ailleurs persuadé qu’Icare est là, dans un coin du ciel, à l’observer. Cette plume sur le trottoir, ce nuage qui bouge trop vite, cette trace de cire sur la table basse, pour lui c’est clair et net : ce sont des signes. Et impossible d’en parler à son père. C’est un père génial, un inventeur fou du quotidien, mais il ne comprendrait pas... s’il savait pour Icare, il serait jaloux, il en est certain. 

Et Gus ne le sait pas encore, mais la rencontre avec le mythe d’Icare va petit à petit changer sa vie... 

Dès le lendemain, il se construit des ailes avec sa collection de bouts de bois et monte en haut de l’arbre de son école. A peine arrivé sur la dernière branche, il se rend compte qu’une main le retient. La main de son père. Une main magique, omniprésente, où qu’il aille et quoi qu’il fasse, le suit partout et l’empêche de prendre le moindre risque. Si elle a toujours été là, tapie dans l’ombre, c’est en haut de cet arbre qu’il découvre son existence. Il va alors chercher par tous les moyens à s’en débarrasser... 

Les péripéties seront nombreuses, les obstacles parfois insurmontables. La main du père prendra toutes sortes de visages : réconfortant, protecteur, étouffant... Gus tentera avec l’aide d’Icare de lui parler, de la combattre, de l’enterrer, de la donner, de l’abandonner, mais une fois seul, cette main lui manquera aussitôt... Comment trouver l’équilibre pour s’émanciper et affronter ses peurs ? 

Dans cette quête identitaire, Gus aura le courage de ses désirs : c’est en chutant qu’il apprendra à grandir. Et son père comprendra, dans le labyrinthe qu’est la paternité, que protéger son fils c’est aussi le laisser voler de ses propres ailes... 

« Si tu veux savoir voler, apprends déjà à tomber  »

Ecriture et mise en scène Guillaume Barbot 

Avec Un acteur (le père), une circassienne (Gus) et un musicien (distribution en cours) 

Dramaturgie Agathe Peyrard 

Musique L’ensemble baroque Les Ombres 

Création vidéo - Magie Romain Lalire 

Scénographie et dessins Benjamin Lebreton 

Lumières Nicolas Faucheux 

Costumes Benjamin Moreau 

 

Production Cie Coup de Poker
Coproduction DSN Scène Nationale de Dieppe, Scène Nationale d'Albi, le Tangram Scène Nationale d'Évreux, Théâtre de Chelles (en cours) 

La Cie Coup de Poker est conventionnée par la DRAC Ile-de-France 

La Cie Coup de Poker est associée au Théâtre de Chelles, à DSN Scène nationale de Dieppe, et en compagnonnage avec L’Imprévu Centre Culturel de Saint-Ouen l’Aumône