« Children... ? » Vous rappelez-vous de la voix du prêcheur dans La Nuit du chasseur, de la présence inquiétante de Robert Mitchum et de sa traque infernale ? Vous souvenez- vous du tatouage sur ses mains ? Love et Hate y sont inscrits en lettres capitales. Point de départ de cette création, La Nuit du chasseur est revue à travers les souvenirs déformés de Guillaume Barbot et de la Compagnie Coup de Poker.

Mémoire lointaine du polar de Davis Grubb. Sensations, échos et peurs nés du film énigmatique de Charles Laughton (1955)... Marqué par cet inouï conte nocturne, Guillaume Barbot en revisite les thèmes essentiels : l’argent comme première religion, l’injustice du monde des adultes, le parcours initiatique des enfants pour échapper à la figure paradoxale du chasseur-prêcheur, le renversement absolu des valeurs communes... Pour évoquer cette vertigineuse course poursuite, Nuit, explore la mémoire collective. La compagnie propose un théâtre brut où acteurs et spectateurs sont ensemble dans le même espace, la même sensation. Une immersion totale dans un long cauchemar percutant.

Nous mettons en scène les souvenirs que nous avons du film et du roman, et non pas les œuvres telles quelles. Nos nos échos, nos secrets, nos peurs nées de ce poème énigmatique.


Nous traduisons par une écriture de plateau et un univers visuel et corporel les sensations qui nous ont marqués. Tout n’est qu’un long cauchemar où les paroles et les identités se dédoublent. C’est cet endroit de vertige qui nous intéresse. L’empreinte de cette Nuit du Chasseur, comme un vieux rêve qui ne se décolle pas de la rétine. Se réunir autour d’une mémoire collective et, à travers différentes écritures, chercher pourquoi et comment ces histoires nous sont intimes et vitales. 

“ D’images crépusculaires, Guillaume Barbot fait sourdre en chacun son noir cinéma intime, son obscur théâtre intérieur. Qui échappe si souvent aux mots. Il recrée et réinvente l’ambiance glauque et tordue des cauchemars d’enfance, la lourdeur moite et insaisissable des mystérieuses terreurs enfantines. ”

- Télérama -

Nuit

 

D’après le film

La Nuit du Chasseur

de Charles Laughton

Texte et mise en scène
Guillaume Barbot

CREATION 2014
Prix des lycéens
Festival Impatience 2015
Spectacle disponible en tournée  21-22

"C’est pourquoi nous devons bénir les volcans, les remercier encore de nous brûler, car seuls les enfants brûlés peuvent réchauffer les autres"

Ecriture et mise en scène Guillaume Barbot

Avec Yannik Landrein (le fils), Zoon Besse (le Prêcheur), Sophie Lenoir (la mère), Elise Marie ou Hélène Chevalier (la fille), Johan Bichot (Le père) 

Collaboration artistique Céline Champinot 

Compositeur et musicien 

(présent sur le plateau) Pierre-Marie Braye-Weppe 

 

Scénographie, masques et costumes Cécilia Delestre, assistée de Camille Testa 

Création lumières Maryse Gautier , assistée d’Henri Leroi 

Création sonore Sonia Virly et Julien De la Hautemaison 

Coproduction Théâtre des 2 Rives – Les théâtres Charenton, Théâtre de St Maur, La Ferme du Buisson – Scène nationale de Noisiel, Théâtre de Rueil Malmaison 

Soutiens DRAC Ile-de-France, Les ateliers du Grand T à Nantes, Théâtre de Choisy le roi, Adami, Spedidam, Département de Seine-et-Marne, Département du Val-de-Marne

La Cie Coup de Poker est conventionnée par la DRAC Ile-de-France
La Cie Coup de Poker est associée au Théâtre de Chelles, à DSN Scène nationale de Dieppe, et en compagnonnage avec L’Imprévu Centre Culturel de Saint-Ouen l’aumône